Maigrir naturellement sans souffrir : est ce possible ?

Maigrir naturellement sans souffrir : est ce possible ?

Lorsque vous avez l’habitude de profiter des plats savoureux et caloriques au quotidien, la perte du poids devient un exercice assez complexe. En effet, perdre du poids dans ce cas requiert non seulement une certaine motivation, mais également plusieurs efforts. Il existe heureusement des méthodes faciles pour maigrir sans souffrir. Nous vous faisons le point.

Revoyez votre alimentation

L’alimentation est le premier facteur à prendre en compte si vous envisagez de mincir sans souffrir. Nous vous proposons donc quelques solutions :

Réduire le niveau de calories

Sachez qu’il est bien possible de vous régaler avec de bons plats et perdre du poids. Pour ce faire, il convient d’opter pour des mets copieux, mais proposant peu de calories. Les pommes de terre, les légumes comme les salades ou encore les viandes maigres au grill pourront vous permettre de remplir le ventre, et ce sans grossir évitent les barres chocolatées, les sodas et leurs dérivés.

Par ailleurs, nous vous conseillons d’avoir le ventre plus ou moins plein avant de vous engager dans vos courses au risque de remplir le panier avec tout ce que vous rencontrez.

Opter pour plus de gras

D’après les recherches de l’endocrinologue et chercheur au Boston Children, David Ludwig, la cause d’une augmentation de poids d’un individu non soumis au régime ni au sport réside dans les cellules graisseuses. En effet, ces dernières absorbent et conservent assez de calories au détriment des autres zones de l’organisme.

Le but ici est de trouver un bon équilibre de votre assiette tout en maintenant toujours sa composition de 40 % de matières grasses au quotidien qu’elles soient d’origine végétale ou animale. Ainsi, vos repas devront tourner autour de quelques matières grasses comme :

  • Le beurre ;
  • Les viandes et charcuteries ;
  • Les noix ;
  • Les crèmes ;
  • Les huiles ;
  • L’avocat.

L’idéal de vous assurer que ces matières font partie de votre alimentation quotidienne. Durant les premières semaines du processus, il est de même important de renoncer aux légumineuses, aux sucres et les céréales afin d’apaiser la glycémie.

Exercices physiques et compléments alimentaires

Annemie Van de Sompel recommande de faire des exercices physiques. Bien qu’il soit possible de les faire à domicile et d’avoir de très bons résultats, elle préfère le recours à un professionnel. L’intérêt réside dans le fait que ce dernier pourra vous apporter des techniques plus efficaces et un suivi régulier. Il serait judicieux de vous inscrire dans un grand centre pour bénéficier d’une approche multidisciplinaire grâce à un médecin et un diététicien ou encore un kinésithérapeute.

D’un autre côté, les compléments alimentaires bruleurs de graisses sont de véritables moyens pour perdre facilement quelques kilos. Ainsi, composé de dix plantes, le complément minceur 4321 Minceur ultradraineur d’Arkopharma favorise l’activation de la détoxification organique. Il dispose de tous les ingrédients nécessaires à votre programme minceur.

Pour finir, vous avez la possibilité de vous tourner aussi vers d’autres compléments comme Élusanes minceur de Naturactive, Booster Minceur J-30 d’Yves Rocher, PhenQ, ou encore Anaca3+ perte de poids.

Toutefois, pour optimiser l’efficacité des compléments alimentaires naturels, il est important de prendre certaines mesures. Il ne suffit pas de prendre des bruleurs de graisse seuls et s’attendre à maigrir. C’est tout un investissement. Il faut avoir une bonne hygiène alimentaire et avoir une activité physique régulière. Cela est d’ailleurs indiqué sur les boîtes ou emballages des compléments. Pour le docteur Frickernutritionniste, un bon régime inclut de bonnes habitudes alimentaires avec des plats équilibrés, mais surtout savoureux.​

Dormez plus

Privilégier le sommeil reste une solution intéressante lorsqu’il s’agit de maintenir un poids équilibré. Si vous manquez de sommeil lors d’une seule nuit, vous êtes susceptible de subir des conséquences notamment sur le métabolisme et la sensibilité à l’insuline. Maigrir tout en conservant votre minceur demande que vous dormiez. Pour ce faire, vous devez opter pour sept à huit heures de sommeil chaque nuit. Cette donnée n’est que standard puisque la durée de sommeil peut varier d’un individu à un autre.

Mincir sans souffrir grâce à l’encadrement et la motivation

Maigrir reste un combat quotidien. Il est donc primordial d’engager un encadreur qui pourra vous coacher efficacement. En réalité, la majorité des personnes s’assurent de respecter strictement les contraintes nutritionnelles au début du rééquilibrage, mais on n’en dira pas de même quelque temps après. L’une des missions importantes du professionnel est d’aider le patient à faire une bonne lecture des indications affichées sur l’emballage des produits alimentaires. Aussi, il devra mettre à sa disposition des recettes plus faciles de réalisation.

Selon la diététicienne Annemie Van de Sompel, le Coaching demeure une arme à ne pas négliger pour réussir cet exercice. Cela vous permet de garder la motivation au cours du processus qui pourrait s’avérer parfois assez long.

Comment cibler le dos ou les biceps aux tractions ?

Comment cibler le dos ou les biceps aux tractions ?

C’est un problème courant avec les tractions : ne pas arriver à développer le muscle que l’on voudrait. En effet certains font des tractions pour chercher à prendre des biceps, d’autres pour développer principalement le dos.

Vous allez voir dans cet article qu’il est possible de cibler le muscle que l’on souhaite simplement en modifiant sa technique et la prise de barre.

Cibler les biceps – Tractions prise supination

Les tractions en supination sont les meilleures tractions pour développer en priorité les biceps dans leur ensemble (Brachial, Biceps Brachial chef long et court). L’autre avantage des tractions prise supination est qu’elles sont techniquement faciles à réaliser.

Il suffit donc de prendre la barre en supination avec un écartement des mains inférieur à la largeur des épaules. La descente doit se faire sans étendre totalement les bras pour deux raisons :

– La première est le risque de perte de force liée à un trop grand étirement des biceps qui risquerait de limiter les performances à la remontée.

– La seconde raison est qu’une descente complète risque d’augmenter le travail des dorsaux et provoquer l’épuisement de ceux-ci avant les biceps.

Au niveau de la remontée, le buste doit rester droit et il faut réussir à venir toucher la barre au moins au niveau du menton, l’idéal est de toucher le haut du torse afin de permettre une trajectoire de travail totale du biceps. A l’inverse si vous penchez votre buste en arrière vous risquez d’augmenter le travail des dorsaux et réaliser une sorte de rowing, ce que nous ne voulons pas en l’espèce.

Dans tous les cas les tractions en supination ciblant les biceps font intervenir les muscles du dos mais à un pourcentage inférieur à celui des biceps. Ainsi le but et de s’approcher de l’échec musculaire au niveau des biceps mais pas des muscles du dos.

Certaines personnes ont ce qu’on appelle un valgus du coude (https://www.doctissimo.fr/sante/dictionnaire-medical/cubitus-valgus). Le valgus du coude est potentiellement dangereux pour l’articulation du coude dans le cadre de la musculation et est contre-indiqué pour les tractions en supination. Néanmoins les personnes avec un valgus du coude peuvent cibler les biceps – dans une moindre mesure mais quand même intéressante – avec des tractions en prise neutre qui ne sont pas impactées par le valgus du coude.

Certaines barres de tractions permettent de réaliser des tractions en prise neutre, c’est à dire en permettant d’avoir une prise située à mi-chemin entre la prise pronation et supination, avec les pouces orientés vers soi. Ces barres ont donc deux poignées perpendiculaires à la barre qui permettent une prise neutre des mains. Vous pouvez trouver des barres équipées pour la prise neutre ici https://www.barre-de-traction.com/fixation-plafond/

Cibler le dos – Tractions prise pronation

Pour cibler les différents muscles du haut du dos (Grand Dorsal, Grand Rond, Petit Rond et Rhomboïde), il est nécessaire de s’entraîner avec des tractions en prise pronation.

Il existe deux variantes des tractions en pronation. Il s’agit des tractions classiques prise large où l’on vient toucher la barre avec le torse et la version où l’on vient toucher la barre avec la nuque.

La version classique où la barre est amenée sur le torse permet d’augmenter le travail de la partie supérieure et centrale du grand dorsal, développant ainsi le dos en épaisseur c’est à dire lorsque l’on voit regarde de profil.

La version où la barre est amenée sur la nuque permet à l’inverse de travailler la partie basse et externe du grand dorsal et donc de développer la largeur du dos, largeur perçue lorsque l’on vous voit de derrière.

Dans les deux cas il est important de penser à tirer avec le dos plutôt qu’avec les bras, cela peut paraître difficile en particulier pour les débutants. Une astuce simple consiste à se concentrer sur les coudes (et non pas les biceps) et à veiller à bien les ramener en arrière au moment du tirage facilitant ainsi la contraction des muscles du dos.

Ces deux variantes travaillent le haut du dos dans son ensemble et de manière efficace, la nuance réside surtout dans le travail des dorsaux.

Certaines barres de tractions ont des extrémités coudées, le fait de placer les mains à ces extrémités permet de faciliter le recrutement des dorsaux. Les personnes ayant du mal à ressentir le travail des dorsaux peuvent donc choisir ce type de barre. Vous en trouverez sur le site sur les pages barres de traction murale, de plafond et chaises romaines.

Variante pour le dos – tractions supination niveau intermédiaire

Il est également possible de travailler les muscles du dos dans un angle différent et intéressant en terme de variation de l’entraînent avec des tractions en supination. Cependant il est nécessaire d’adapter le mouvement afin de ne pas cibler les biceps comme déjà expliqué plus haut.

Il est premièrement nécessaire d’adopter un écartement des mains supérieur ou égal à la largeur des épaules.

La descente doit être quasiment totale afin d’étirer les muscles du dos et de garantir une course de travail complète. Le relâchement des bras n’est cependant pas total car il faut garder une légère tension dans les biceps afin d’éviter d’éventuelles blessures liées à un relâchement total du biceps ou de ses tendons.

La remontée est quant à elle totalement différente de la variante traction biceps. Ici il faut remonter en gardant le buste penché en arrière et en venant faire toucher la barre au niveau du bas des pectoraux. Cette variante est assez difficile et nous la conseillons plutôt aux pratiquants intermédiaires et confirmés.

Muscler le dos aux tractions malgré des épaules fragiles

Beaucoup de pratiquants ont des épaules fragiles soit parce qu’ils sont débutants et leur tendons sont encore en développement, soit ils sont des pratiquants confirmés et leurs épaules sont fragiles pour des raisons de blessures et/ou de déséquilibres musculaires liés aux deltoïdes. Le fait de prendre une prise large peut trop fortement solliciter les épaules et entraîner d’importantes blessures si celles-ci sont déjà fragilisées.

La technique peut ici être adaptée pour ces personnes afin de solliciter quand même les muscles du dos et en particulier les dorsaux sans pour autant choisir une prise large. Il s’agit d’une technique particulièrement efficace de bodybuilder popularisée par le célèbre auteur et culturiste Michael Gundill.

Elle consiste à effectuer une remontée en gardant le buste droit et une trajectoire également droite en restant toujours sous la barre, il faut garder la tête relevée de manière à toujours regarder la barre et venir toucher la barre avec le front. Cette technique permet donc de travailler les muscles du dos ainsi que les dorsaux dans une mesure intéressante tout en préservant des épaules fragiles.

Progresser aux tractions avec un programme complet de musculation

Pour progresser et prendre du muscle il devient rapidement nécessaire de s’entraîner dans le cadre d’un programme construit et en respectant des principes d’entraînement, de nutrition et de récupération. Un bon programme respectant des principes de base permet tout simplement d’économiser du temps et de l’énergie en s’entraînant plus en qualité et moins en quantité. Il est par exemple possible d’optimiser son entraînement en respectant un certain nombre de séries et de répétitions.

Choisir sa barre de traction sur pieds

Choisir sa barre de traction sur pieds

Parmi les équipements de sport les plus simples au monde, vous avez les poids libres et la barre de traction. Malgré la nature simple de ces outils, leur efficacité et leur capacité à renforcer la force du haut du corps chez un individu ne font toutefois aucun doute. La barre de traction à elle seule peut être utilisée pour des dizaines d’exercices différents.

Vous avez certainement déjà entendu parler des barres de traction et vous savez sans doute qu’il en existe plusieurs. Toutefois, êtes-vous certain de véritablement connaitre les avantages qu’elles offrent ? Avez-vous déjà essayé une barre de traction sur pieds ? Comment en choisir une qui corresponde à vos attentes ?

Voici quelques éléments de réponse.

Vue d’ensemble de la barre de traction sur pieds

Comme son nom semble l’indiquer, la barre de traction sur pieds repose sur des appuis fixés au sol. Elle se différencie donc des modèles que vous pouvez fixer au-dessus de la porte ou au plafond.

La barre de traction sur pieds est un équipement très complet pour les personnes qui veulent réaliser un programme de musculation intensif. Il est possible d’y associer une chaise romaine ainsi qu’une barre de dips.

L’acquisition d’une telle barre nécessite que vous ayez suffisamment d’espace chez vous afin de pouvoir la disposer convenablement, et pour effectuer vos exercices en toute sécurité.

Pourquoi choisir une barre de traction sur pieds

Comme pour toutes les autres barres de traction, la première raison du choix de votre barre de traction sur pieds repose sur l’usage que vous comptez en faire. L’un des atouts de la barre de traction sur pieds est la mobilité qu’elle offre. En effet, vous pouvez la déplacer pour l’utiliser à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison. Il existe même des modèles pliables pour faciliter le rangement et libérer l’espace quand vous ne l’utilisez pas.

Nous vous recommandons également de choisir une barre de traction sur pieds car elle vous permet de réaliser plusieurs exercices différents sur un seul équipement. Ainsi donc, si vous ne voulez pas investir sur plusieurs barres de tractions en raison de votre budget ou par manque d’espace, la barre de traction sur pieds est sans aucun doute l’équipement à choisir.

Enfin, la barre de traction sur pieds vous conviendra parfaitement si vous faites des exercices intenses. Grâce à sa forte stabilité, vous pouvez y exercez des figures complexes.

Tenez compte des avantages de la barre au moment du choix

Les différents exercices qu’une personne peut faire avec une barre de traction sont nombreux et variés. Les tractions classiques comportent plusieurs variations. Celles-ci peuvent conduire à un développement incroyable en un temps relativement court. La poitrine, les épaules, les biceps et de nombreux autres muscles sont tous travaillés avec une simple traction.

La barre de traction sur pieds ressemble fortement à un assemblage de plusieurs équipements de traction. En effet, elle intègre en même temps une barre de traction, des barres parallèles ainsi qu’une chaise romaine. Son châssis est robuste et généralement conçu en acier pour plus de solidité.

Cette rigidité n’enlève rien au confort proposé par cette barre de traction notamment avec l’intégration de coussins et des poignées antidérapantes sur plusieurs modèles.

Cette barre de traction convient particulièrement aux personnes qui veulent davantage travailler le haut de leur corps.

Les éléments pour bien choisir votre barre de traction sur pieds

Au-delà de tous les aspects que nous avons évoqués précédemment, voici un récapitulatif des principaux éléments dont il faudra tenir compte au moment du choix de votre barre de traction sur pieds.

La disposition de votre barre de traction

Contrairement aux autres barres, la barre de traction sur pied ne se fixe pas sur une porte ou au plafond. Vous la disposez simplement au sol dans un espace prévu à cet effet. En général, elle ne pose aucun problème pour son installation. Cependant, vous devrez tout de même vous assurer que celle-ci rentre bien dans l’espace que vous avez prévu et que vous faire vos exercices en toute liberté de mouvements.

La solidité de votre barre de traction sur pieds

De façon globale, les barres de traction sont conçues solidement en raison des pressions intenses qui y seront exercées. La barre de traction n’est pas une exception. Vous devrez choisir la vôtre en fonction de votre poids afin d’assurer un maximum de sécurité pendant vos exercices.

L’ergonomie de votre barre de traction

C’est un autre aspect non négligeable pour votre confort au cours de vos exercices. Il faut surtout prêter une attention particulière au revêtement afin que la prise en main soit simple et que vos mains ne soient pas irritées.

L’aspect commode de la barre de traction

Votre barre de traction sur pieds doit être commode à l’usage et ne pas encombrer votre espace de vie. Il faut donc en tenir compte au moment du choix.

Le coût de la barre de traction sur pieds

Enfin et non pas le moins important, il y a votre budget. Sans celui-ci, nous pourrions presque dire que tous les éléments sus cités ne vous permettront pas d’acquérir la barre qu’il vous faut. Oui, vous devez tenir compte de tous ces éléments mais en fonction de votre budget.

En conclusion

Les tractions se présentent sous une grande variété de formes. Les formes de mains rapprochées où vos mains vous font face sont l’une des variations très souvent vue. Une autre forme de traction plus courante est celle du bras large. Plus vos bras sont écartés, plus l’effort nécessaire pour vous soulever au-dessus de la barre est grand.

Les exercices les plus simples autant que ceux qui sont complexes peuvent être effectués à l’aide d’une barre de traction sur pieds. Les mouvements lents augmentent la force et l’endurance, tandis que les mouvements rapides peuvent être utilisés occasionnellement.

Le choix de votre barre de traction sur pieds repose avant tout sur l’usage que vous souhaitez en faire et sur le budget dont vous disposez. Une fois que vous avez la maîtrise de ces deux aspects, vous pourrez plus aisément choisir les options qui s’offrent à vous.

Quel prix pour une barre de traction

Quel prix pour une barre de traction

Si vous lisez ces lignes, vous êtes certainement curieux de savoir combien coûtent les barres de traction. Vous allez donc apprendre non seulement combien coûte des barres de traction, mais aussi les gammes de prix typiques de la plupart des barres de traction

Combien coûtent les barres de traction?

Si vous souhaitez acquérir une barre de traction, vous devez vous attendre à payer entre 20 € et plus de 40 €. Ce sont les prix pour environ 95% des barres de traction disponibles sur le marché. Il y a tout de même quelques exceptions.

En général, les barres de traction achetées directement au fabricant sont souvent 50% à 100% plus coûteuses que dans les magasins en ligne. Les barres de traction de seconde main seront (et devraient) presque toujours inférieures à 20 €.

Il y a quelques barres de traction dont le prix est inférieur à 10 € et quelques barres de plus de 40 €, mais elles sont de loin l’exception et non la norme.

Les trois gammes de prix des barres de traction

Il existe trois fourchettes de prix lorsqu’il s’agit de choisir les barres de traction. Selon vos objectifs individuels, ces différentes fourchettes de prix offrent des options légèrement différentes.

  • Les barres de traction à moins de 20€ : elles ont pour principal avantage d’être peu coûteuses.
  • Les barres de traction de plus de 20 € et de moins de 40 € : la majorité des barres de traction sont comprises dans cette gamme. La différence de qualité entre les barres de cette gamme et les barres de moins de 20 € est significative.
  • Les barres de plus de 40 € : elles sont souvent issues des barres populaires présentées précédemment, mais qui ont été améliorées d’une manière ou d’une autre. La différence de qualité n’est pas aussi radicale que celle qui existe entre les barres de 20 € et celles de moins de 20 €, mais elle est quand même perceptible.

Les prix des barres dépendent des options offertes

Il existe un certain nombre de barres de traction sur le marché qui répondent aux besoins des novices qui veulent apprendre à faire des tractions.  Il en existe également qui sont conçues pour les bodybuilders chevronnés à la recherche d’un nouvel accessoire pour leur gymnase à domicile.

Il existe des barres de traction qui ne nécessitent aucune modification permanente de votre maison. Elles sont faciles à installer et à enlever. Elles offrent également plusieurs options de préhension. Toutefois, lorsque vous faites des achats pour ces barres de traction pour portes, vous devez porter une attention particulière à leurs dimensions afin de vous assurer d’un ajustement parfait.

Il existe une catégorie de barres de traction qui nécessite de percer et de monter l’appareil. Ils ont tendance à être classés pour les gabarits plus lourds.

Vous avez aussi des unités autonomes qui ne nécessitent pas de forage. Et vous pouvez généralement effectuer un large éventail d’exercices avec ce type d’équipement. L’inconvénient est que ce type d’équipement coûte généralement plus cher.

Avant de vous décider dans le choix des barres de traction, vous devez effectuer des heures de recherche en passant en revue les évaluations et les avis de centaines de clients et d’experts. Vous trouverez des modèles avec des options intéressantes en matière de durabilité, de polyvalence et de facilité d’assemblage.

Achat de barres de traction de qualité supérieure

Si vous êtes déterminé au sujet de votre forme physique, la première étape consiste à trouver un article de qualité supérieure. Un équipement de fitness sophistiqué et robuste garantira des résultats magnifiques (dans le cas où la motivation est là). Une barre de traction fixe et robuste constitue le meilleur choix.

Il existe de nombreux types et tailles de barres.

Pour les personnes en déplacement, une barre de traction portable de qualité est une bonne option. Le plus souvent, ces barres sont conçues avec de l’acier de calibre soudé. Et pour ajouter de la résistance, elles sont fabriquées avec des goussets triangulaires. Ce type de barres supporte beaucoup de poids.

Les barres de meilleure qualité permettent une prise confortable et ferme. Vous pouvez en obtenir de différentes hauteurs pour une fixation au plafond.

Les caractéristiques des barres de traction en fonction des prix

En fonction du prix de votre barre de traction, vous allez profiter d’un certain nombre de propriétés pour son installation et son utilisation.

De façon générale, une barre de traction pour la maison vient avec des trous de montage pour centrer sur les poteaux de mur ou de plafond. Cela permet un montage facile et rapide. Vous pouvez aussi rechercher un kit pour vous aider à réduire les coûts car ils incluent tout le matériel de montage nécessaire. Si vous souhaitez pratiquer des tractions à prise large, assurez-vous d’acheter une barre de la bonne largeur.

Les barres de traction sont proposées dans une vaste gamme de styles. Ainsi, les amateurs de fitness peuvent y ajouter des anneaux et de nombreux autres accessoires de gymnastique pour des exercices supplémentaires.

Si vous le souhaitez, vous pouvez transformer le plafond de votre maison en une salle de sport grandiose.

Assurez-vous d’acheter auprès de fabricants de renom pour avoir des garanties sur la qualité du produit. Beaucoup de gens ne parviennent pas à trouver la bonne taille et le prix qui leur convient. En revanche, les personnes qui se focalisent sur les styles les plus populaires finissent par se sentir entièrement satisfaites de leur achat. Que ce soit un débutant ou un amateur de sport, une taille standard fera l’affaire.

Vous avez par exemple des barres qui offrent aux utilisateurs la possibilité de modifier les paramètres. Investir dans une prise durable et confortable apporte de nombreux avantages. Grâce à un bon équipement et à un investissement bien mené, vous aurez le meilleur équipement pour réussir à faire vos tractions comme vous le souhaitez.

En résumé

Une barre de traction constitue un apport original dans votre salle de sport. Elle est facile à installer et souvent bien conçue. C’est un excellent équipement de fitness. Les barres durables, sûres et stables apportent de nombreux avantages pour que vous soyez le plus performant possible. Mais il faut parfois y mettre le prix. Une chose est certaine, chacun trouve son compte en fonction de son budget.

Quels sports bénéficient le plus des tractions ?

Quels sports bénéficient le plus des tractions ?

Si vous avez déjà fait des tractions, vous savez à quel point elles peuvent être difficiles. Même ceux d’entre nous qui sommes assez forts pour effectuer l’exercice, à un moment donné, nous avons tous eu du mal à le faire. C’est pour dire qu’il faut une bonne dose de motivation pour ne pas lâcher prise. C’est ce qui explique aussi qu’on retrouve cet exercice dans de nombreuses disciplines sportives où le travail physique est indispensable pour rester performant. Voici quelques-uns des sports qui bénéficient le plus des tractions.

Les sports collectifs

Parmi les sports collectifs qui bénéficient le plus de tractions, il y a notamment le rugby et le football. Les tractions y sont indispensables pour développer la force principalement dans le rugby où il y a beaucoup de contacts physiques.

De toute évidence, ces sportifs effectuent tous des tractions pour renforcer leurs capacités. Vous ne le savez peut-être pas, mais le fait de faire des tractions a un effet sur différentes parties du corps. Le latissimus dorsi, ou le muscle qui donne au dos la belle forme de « V », est le muscle le plus travaillé. Beaucoup de gens ne savent pas que les tractions agissent aussi sur la poitrine, les épaules, le haut du dos et les avant-bras. C’est vraiment l’entraînement ultime du haut du corps.

Parmi les sports collectifs qui bénéficient aussi des tractions, il y a le basket-ball. En effet, les basketteurs réalisent énormément de mouvements en extension pour atteindre le panier. Cela demande un travail physique intense au niveau des abdominaux et aussi au niveau des bras. Dans ce domaine, les tractions permettent aussi aux sportifs de développer la taille et de se tonifier. De plus, cet exercice va brûler les graisses.

La simple répétition d’exercices stimulants permet au corps de développer rapidement une force musculaire dans diverses zones du corps. Des épaules, du cou, du dos et du haut du bras aux mains, des doigts, ces exercices de tractions permanents développeront un corps plus fort.

Les sports individuels comme le tennis, l’escalade ou l’athlétisme

Dans ces disciplines sportives où il y a moins de contact physique, les tractions sont considérées comme l’un des meilleurs exercices de musculation et de remise en condition physique. Il existe plusieurs variantes qui facilitent l’exécution et qui permettent de passer progressivement à la technique standard.

Les tractions sont particulièrement efficaces pour produire des résultats qui améliorent tout, de l’esthétique à la performance en passant par la santé physiologique.

Dans l’athlétisme, les tractions permettent de réduire les risques de blessures. L’incroyable force fonctionnelle qui découle de ces exercices aide énormément les athlètes à éviter les blessures débilitantes. Comme le corps est plus fort et plus musclé, le risque de blessure est considérablement réduit. Personne n’aime être blessé et ces exercices les aident à réduire les chances de perdre du temps en raison d’une blessure. C’est l’une des raisons pour lesquelles ils y accordent beaucoup d’importance pour apprendre à les faire correctement.

L’escalade est un sport où vous devez impérativement savoir porter votre poids de corps. Les mouvements de ce sport se retrouvent facilement dans les tractions.

Les sports de combat

Dans les sports de combat, les tractions sont bénéfiques car elles permettent de développer le muscle et la force du haut du corps. Quand on sait qu’un haut du corps bien bâti est indispensable dans un sport comme la boxe, il n’est pas possible de négliger les tractions. Cet exercice développe plusieurs groupes musculaires, notamment le dos, la partie supérieure de la poitrine, les avant-bras et la partie supérieure des bras et des deltoïdes (même les fessiers et les abdominaux dans une certaine mesure).

Les tractions sont bénéfiques pour ceux qui veulent développer des compétences dans les sports de combat, de catch et d’escalade. Ces sportifs en tirent des avantages considérables et même de tout autre sport comportant de nombreux mouvements de traction, de préhension ou de lutte.

Même si vous n’êtes pas habitué à de tels sports, ces types de mouvements peuvent être vitaux dans des situations de vie ou de mort.

L’apport des tractions dans les sports de fitness

Pour les personnes adeptes des sports de fitness, les tractions sont bénéfiques car elles favorisent l’amélioration de la posture et le soulagement de la douleur. Si vous passez plusieurs heures par jour à vous asseoir et / ou à vous pencher, il est probable que vos muscles dorsaux soient faibles et étirés, tandis que vos muscles thoraciques sont contractés et inflexibles.

Mais l’exercice de traction cible plus intensément les muscles du haut et du milieu du dos, ainsi que les deltoïdes arrière (c’est-à-dire l’épaule arrière). Par conséquent, cet exercice ainsi que d’autres exercices de traction peuvent traiter et prévenir les déséquilibres musculaires courants – entre les deltoïdes avant / arrière et les muscles dorsaux / thoraciques. Ceux-ci sont connus pour causer des troubles de la posture et une multitude de problèmes et blessures au cou ainsi que des douleurs chroniques.

Les muscles plus forts ne sont pas la seule chose que l’on obtient avec les tractions. Le corps commencera également à perdre du poids et à se tonifier. Une masse musculaire plus importante brûlera plus de calories même lorsque vous ne vous entraînez pas. Les hommes et les femmes qui ont ajouté ces exercices à leur programme d’entraînement ont remarqué le haut de leurs bras, leur dos et une zone de l’épaule plus définie en moins de deux semaines. Si vous souhaitez développer ce dos sexy en forme de v qui fait tourner les têtes à la plage ou dans votre tenue de ville, vous pouvez ajouter ces exercices immédiatement à votre programme d’entraînement. D’ailleurs n’hésitez pas à regarder notre programme de traction en 28 jours.

En conclusion

Les tractions sont quasiment omniprésentes dans le domaine du sport. Elles permettent aux sportifs de développer leurs compétences et de garder la ligne. Même pour les personnes qui ne pratiquent pas le sport de manière professionnelle, elles peuvent bénéficier des effets des tractions au cours de leurs exercices de routine. L’une des principales raisons pour lesquelles les gens évitent les tractions, c’est parce qu’ils pensent que cela est très difficile.

Pour obtenir un corps plus beau, augmenter la force dans toutes les parties du corps et  réduire les risques de blessures, les tractions ont de nombreux avantages. Si vous souhaitez sérieusement augmenter votre force, ajoutez ces exercices exceptionnels à votre routine d’entraînement et vous pourrez voir la grande différence qu’ils apportent à votre apparence physique et à votre vie quotidienne.

Comment fixer sa barre de traction

Comment fixer sa barre de traction

Les tractions sont un excellent exercice quotidien, car elles vous permettent d’entraîner votre corps, de brûler les graisses et de développer vos muscles. Une traction se fait généralement en utilisant une barre de traction. Vous pouvez trouver l’équipement de traction standard dans n’importe quelle salle de sport ou vous pouvez en installer une dans votre maison.

Étant donné que cette barre va devoir supporter votre poids, il est donc important de la fixer de façon convenable. Voici nos recommandations sur les méthodes de fixation les plus courantes des barres de traction.

Fixation d’une barre de traction de porte

Au moment de fixer votre barre de traction, vous devez choisir le sens de celle-ci par rapport à la porte. La barre de traction doit faire face à la porte au moment de son utilisation. Vous pouvez installer votre barre de sorte que vous vous accrochiez du côté opposé à celui où se trouve la porte lorsqu’elle est ouverte. Vous ne pourrez pas fermer la porte tant que votre barre de traction de porte y est fixée.

Fixer la barre au-dessus du cadre de la porte

La pièce horizontale arrière de la barre doit reposer au-dessus du cadre de la porte. Si vous examinez la barre de traction, elle a une pièce plate qui est plus étroite que les autres parties de la barre. Celle-ci peut contenir un morceau de mousse ou de caoutchouc. Relevez cette pièce et passez-la à travers la porte, de sorte qu’elle repose sur le cadre de la porte, du côté opposé à celui où vous serez suspendu.

Vous devez vous assurer que la pièce horizontale repose bien et à plat sur le dessus du cadre de la porte. Si elle est tordue, la barre ne sera pas adaptée à une utilisation sécurisée.

Centrer la barre au-dessus de porte

Vous devez centrer la barre de sorte que le caoutchouc touche les deux côtés du cadre de votre porte. Il faut veiller à ce que votre barre soit centrée, de manière à ce que les pièces en contact avec les côtés du cadre de votre porte soient en caoutchouc. Si elle est décentrée, des pièces métalliques risquent de toucher le cadre de votre porte et vous risqueriez subir un incident.

Vissez les supports de montage si vous voulez une barre permanente.

Certaines barres de porte sont livrées avec des supports de montage pour maintenir la barre en place de façon permanente. Pour les fixer, soulevez la pièce horizontale arrière pour la retirer et utilisez une perceuse électrique pour installer les supports à environ  34,9 cm au-dessus du cadre de votre porte, là où se trouvait la pièce horizontale.

Nous vous recommandons de consulter le guide d’instructions de votre modèle de barre de traction pour déterminer  la distance qui sépare les supports de montage.

Les supports de fixation des barres de traction pour portes sont facultatifs, car le poids de votre corps se trouve du côté opposé à la pièce horizontale arrière, qui sert de levier pour maintenir la barre en place pendant que vous l’utilisez.

Testez la barre pour vous assurer qu’elle est solide.

Après avoir fixé votre barre sur la porte, il est important de tester sa stabilité. Sans utiliser tout votre poids, tirez la barre plusieurs fois pour vous assurer qu’elle ne bouge pas. Si la barre est centrée et à niveau avec le cadre de la porte, elle devrait être suffisamment solide pour supporter tout votre poids. Ensuite, essayez de vous y accrocher sans faire de tractions pour voir si elle supporte tout votre poids.

Si la barre supporte votre poids sans bouger, vous êtes prêt à commencer à vous entraîner et à faire des tractions. N’oubliez pas une fois de plus de consulter le guide d’instructions pour vous assurer de la limite de poids que votre barre peut supporter.

Fixer votre barre de traction murale

Pour bien fixer la barre de traction au mur, vous devez localiser les poteaux muraux si vous accrochez la barre à un mur non concret. Si vous accrochez votre barre à l’intérieur d’un mur ordinaire, vous devez l’accrocher aux montants en bois derrière votre mur afin que le poids sur la barre ne détruise pas votre mur.

Vous allez trouver les goujons et enfoncer délicatement de petits clous dans le mur.

Choisissez une hauteur pour votre barre.

Votre barre doit être suffisamment haute pour que vous puissiez tendre les bras pour l’atteindre. Certaines personnes aiment sauter pour s’agripper à leur barre; d’autres préfèrent l’atteindre en se tenant debout. Choisissez une hauteur pour votre barre en fonction de vos préférences et utilisez une échelle pour marquer le mur et percer si vous voulez que votre barre soit assez haute.

Marquez les murs où vos supports seront fixés

Une fois que vous avez trouvé des poteaux dans un mur ordinaire ou si vous utilisez un mur en béton et que vous avez choisi une hauteur pour votre barre, vous allez mesurer la même distance du sol pour chaque marque avec un ruban à mesurer. Utilisez un crayon pour marquer l’endroit où vous allez percer vos trous.

Vous devez utiliser la largeur de votre barre de traction pour marquer le mur à la bonne largeur. Dans le même temps, vous allez vous assurer que les poteaux se trouvent derrière les marques si vous accrochez votre barre à un mur qui n’est pas en béton.

Percez vos trous à l’endroit des marques

Nous vous recommandons de consulter le manuel d’instructions de votre barre pour déterminer la taille de vos vis de montage. Pensez à utiliser le foret de même taille pour commencer à percer des trous dans le mur où vous l’avez marqué. Les trous devront être suffisamment profonds pour que la vis entière puisse s’ajuster.

Si votre kit de barre de traction est livré avec des bouchons de montage, enfoncez-les doucement dans vos trous avec un marteau.

Fixez votre barre assemblée au mur avec son matériel

À l’aide des vis, des écrous et des boulons fournis avec votre barre de traction, fixez-la au mur d’un côté. Demandez à quelqu’un de vous aider à maintenir la barre en place de l’autre côté pendant que vous fixez les vis. Serrez tous les boulons et essayez de déplacer votre barre pour tester sa stabilité.

Tous les boulons de votre barre doivent être suffisamment serrés pour qu’elle ne bouge pas lorsque vous essayez de la déplacer.

Pour finir, testez la stabilité de votre barre. Sans utiliser tout votre poids, tirez la barre plusieurs fois pour vous assurer qu’elle ne bouge pas. Ensuite, essayez de vous y accrocher sans faire de tractions pour voir si elle tient tout votre poids. Si tout est correct, alors vous pouvez commencer à vous entraîner et à faire des tractions.