Les pectoraux sont les muscles thoraciques situés à l’avant de votre cage thoracique. Avec les biceps et les triceps, les muscles thoraciques font partie des parties les plus visibles du corps. Une poitrine bien travaillée peut vous donner une belle apparence. Si vous souhaitez développer un corps bien musclé, je vous conseille de mettre les pectoraux en tête dans votre liste de priorités d’exercices. Heureusement, ces muscles sont également parmi les plus faciles à entraîner.

Voici quelques conseils sur la manière de faire des tractions pour bien travailler vos pectoraux.

Effectuez convenablement les mouvements sur votre barre

Je ne vais pas vous mentir, il n’y a pas de solution miracle quand il s’agit de faire des tractions pour vos pectoraux. La clé, à mon avis, réside dans votre capacité à bien réaliser les exercices requis, pour justement toucher précisément cette partie de votre corps.

Je trouve que les tractions sont l’un des meilleurs exercices pour les pectoraux qui puisse vous être proposé. Bien sûr il y a d’autres exercices, mais je le confirme encore, les tractions sont sans aucun doute les meilleures pour développer vos pectoraux.

Pour bien effectuer vos tractions, votre barre doit être fixée à 2 mètre du sol à peu près. La meilleure façon de cibler vos pectoraux est d’effectuer une prise en pronation.

Une prise en quoi ?

Bon, si vous n’avez pas compris, pas de panique, je vais essayer de faire plus simple. En fait, une traction en pronation est une traction que vous effectuez en agrippant la barre avec le dessus de la main qui vous fait face. (A l’opposé, avec la traction en supination, c’est le revers de la main qui vous fait face lorsque vous saisissez la barre).

Bien, je crois que vous avez compris !

Donc une fois que vous avez bien saisi la barre de traction, vous devez avoir une prise assez large qui ne fait pas mal aux épaules. Ce mouvement par vous permettre de travailler principalement avec la poitrine. Ensuite, essayez de vous abaisser doucement jusqu’à l’extension complète de vos bras. Vos pieds ne doivent pas toucher le sol. Si vous êtes trop grand, vous devez plier vos genoux.

Pour bien effectuer votre mouvement, élevez-vous et mettez votre cou au niveau de la barre, ensuite, redescendez doucement. Vous devrez toujours avoir le torse bien droit et ne pas faire de mouvement vers l’avant ou l’arrière. Si vous vous en sentez capable, faites d’autres séries pour répéter ce mouvement. Et si vous voulez ajouter un peu plus de difficulté pour travailler davantage vos pectoraux, alors vous pouvez aussi ajouter du poids grâce à une ceinture de traction enroulée autour de votre taille.

Faites vos tractions de façon routinière

Comme je l’ai toujours conseillé, il ne faut pas faire des tractions jusqu’à la rupture musculaire. Essayez d’aller à votre rythme en restant à l’écoute de votre corps. Le tout n’est pas de chercher à faire 100 tractions par jour. Il est impératif de commencer lentement. Ne présumez pas que le premier jour, vous allez travailler pendant une heure et vous concentrer uniquement sur un exercice en particulier. Ce n’est pas la meilleure voie à suivre lorsque vous débutez. En fait, je peux même dire que cela pourrait nuire à votre corps et à votre vie.

Vous devez intégrer des exercices de traction pour pectoraux avec d’autres séances d’entraînement des muscles du haut du corps. Il est important que vous entraîniez les autres muscles du haut du corps ainsi que vos pectoraux pour obtenir un physique idéal, équilibré et beau. Je vous recommande donc de faire une rotation dans votre programme d’entraînement et de varier vos exercices pour donner du repos à chaque groupe musculaire. De plus, reposez vos pectoraux pendant 40 à 50 secondes entre les séries. Détendez-vous et prenez quelques grandes respirations pour vous préparer au prochain exercice.

Optez pour un entrainement et un équipement de qualité

Si vous n’êtes pas du genre à être motivé tout le temps pour faire ces exercices seuls, vous avez une alternative. Je sais que pour beaucoup, lorsque la difficulté se présente, et elle se présente toujours, ils ont tendance à rechercher des voies faciles et non conventionnelles. Pour être sûr que vous n’allez pas baisser les bras et que vous aurez un entraînement de qualité pour vos pectoraux, vous pouvez aussi vous rendre dans un gymnase.

Pour la maison, je vous recommande de chercher un équipement qui cible spécifiquement les zones de la poitrine. Un équipement comme la barre à traction vous permet de renforcer le haut du corps, les muscles pectoraux et plus encore.

En vous concentrant sur cette zone cruciale, le reste du corps peut devenir plus facile à gérer et à travailler. Comme je l’ai indiqué plus, il est important de ne pas trop forcer, car tout cela prend du temps à se développer naturellement.

Avant de commencer les tractions pour les pectoraux, il est judicieux de faire de simples exercices d’étirement, tels que tirer les muscles pectoraux et les épaules en arrière. Lorsque vous effectuez des exercices, assurez-vous de vous asseoir bien droit et évitez de vous affaler. Si vous souffrez de problèmes de poitrine ou de problèmes cardiaques, je suggère de consulter votre médecin avant de commencer.

En conclusion

Les pectoraux forment un groupe musculaire important dans la partie supérieure du corps. Les Bodybuilders adorent se focaliser sur cette partie afin d’obtenir un physique idéal, impressionnant et sexy. Les pectoraux sont les muscles de votre poitrine qui vous aident à pousser, à soulever et à exercer une pression.

Parfois les gens en font trop parce qu’ils veulent absolument avoir un physique attrayant et un corps de plage. Du coup, ils entraînent surtout leurs pectoraux et certains d’entre eux se retrouvent avec des blessures au bas du dos et des entorses douloureuses. Il est important de réaliser que si vous effectuez trop de séries, vous risquez d’endommager de manière irréversible les muscles du haut du corps, en particulier ceux de la poitrine.